Comment créer son entreprise en étant retraité ?

Jaimepaslasalade.comAdministratifComment créer son entreprise en étant retraité ?

La retraite n’est en rien synonyme d’inactivité ou de sédentarité. Bon nombre de personnes attendent leur retraite afin d’entamer un projet professionnel, car c’est à cette période que l’on a le plus de temps et d’argent à consacrer à ses projets. On a aussi la bonne maturité personnelle et professionnelle. Alors pourquoi ne pas créer sa propre entreprise afin de pimenter sa vie et de réaliser ses rêves ? Nous vous disons tout ce que vous devez savoir de la création d’entreprise en tant que retraité.

Créer son entreprise en étant retraité

Créer une entreprise n’est pas exclusivement destiné aux jeunes. Les personnes ayant plus de la cinquantaine ont aussi leur place sur le marché de l’entreprise et de l’entreprenariat, et pour preuve, voici les taux de créateurs d’entreprise des seniors :

  • Créateurs d’entreprise retraités et seniors : 22 % ;
  • Créateurs d’entreprise de plus de 50 ans : 20 % ;
  • Créateurs d’entreprise de plus de 60 ans : 7 % ;

  • Créateurs d’entreprise et demandeurs d’emploi seniors : 24 %.

Il n’y a pas plus fiable que les chiffres, et ceux-ci relatent les faits et représentent la réalité. Il est donc assez courant de créer son entreprise après sa retraite.

Mais où ira donc la pension de la retraite ?

Légalement, une retraite n’oblige en rien à arrêter toute activité, mais plutôt d’arrêter d’être salarié de son employeur. Ceci ne s’applique que pour la retraite de base et non à la retraite complémentaire, mais si l’on décide de créer son entreprise (une activité non salariée), on pourra continuer à recevoir les deux, c’est-à-dire sa retraite de base et sa retraite complémentaire. Il existe 3 cas de figure où l’on peut toucher sa retraite et continuer à travailler : être salarié en tant que « dirigeant » d’une entreprise créée par soi (SARL, SAS/SASU, Scop…) ou alors travailler en tant que libéral. Cela est également possible si la personne continue de travailler dans son ancienne entreprise en tant qu’administrateur mais est payée en jetons de présence. Dans le cas d’une activité non salariée ou en cas d’absence d’activité, on pourra alors recevoir une retraite complémentaire et une retraite de base.

Quelles conséquences pour créer son entreprise en étant retraité ?

Si vous avez un statut légal de dirigeant SARL, Scop ou de SAS/SASU, vous pourrez avoir accès à votre retraite de base cumulée à votre retraite complémentaire, mais cela a une condition : la somme de la retraite de base, des deux pensions (Arrco et Agirc) et des revenus salariés déclarés doit être inférieure au dernier salaire d’activité déclaré, augmenté de 1 % par année suite à la retraite. De ce fait, un cadré dont le salaire s’élève à 5 300 euros par mois aura comme retraite de base 1000 euros, l’Accro s’élèvera à 1 500 euros et l’Agirc à 800 euros, ce qui donne un total de 3 300 euros. Selon ce cas, il est possible de bénéficier de la retraite si la limite du revenue mensuel d’activité après la retraite est de 2 000 euros.